Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 22:24

S.C. de Bariloche est pour n’importe quel argentin LA station « balnéaire », belle et huppée, hiver comme été et il faut reconnaître que les paysages sont splendides : après les régions désertiques de Patagonie, nous replongeons dans un havre de verdure et de reliefs montagneux au pied desquels se lovent des lacs immenses.

 

Bariloche 7258

 

 

Mais pour le windsurfeur, ce qui compte surtout, c’est de voir ça :

 

Bariloche 7267

 

Mais oui, regardez ces arbres. Bon, ce jour-là il n’y avait pas de vent mais cette courbure élégante augurait de beaux jours de navigation.

 

En attendant ce moment, nous avons tout d’abord géré quelques impératifs tels que trouver une laverie, faire réviser le camping-car, acheter des cartes postales et des souvenirs, anticiper le cadeau d’anniversaire d’Adrien, arpenter les rues commerçantes à la recherche de nouvelles tongues...

 

Comme le vent ne venait toujours pas, nous avons aussi fait un peu de tourisme en ville et dans les alentours, dégusté chez la famille Weiss une fondue au fromage suivie d’une fondue au chocolat, miam !

 

Bariloche 0589

 

 

Et comme le vent n’était toujours pas là, nous avons envahi la patinoire à la grande joie des enfants (un peu de fraîcheur, ça fait du bien !).

 

Bariloche 7006

 

Au bout de quelques jours à ne percevoir aucune alizée, à ne croiser aucune windsurfeur, nous nous sommes demandés si nous étions bien au bon endroit !

 

Alors nous avons fait un tour un peu plus au Nord et sillonné la fameuse route des 7 lacs offrant des panoramas magnifiques et crevé et ensablé le camping-car et bu un coup avec nos libérateurs et retourné à San Carlos de Bariloche par le Paso del Cordoba, un ravissement ...

 

 Route7lacs

 

Et c’est là qu’une rencontre impromptue se produisit : alors que nous cherchions une gomeria pour faire réparer notre pneu crevé, toujours désoeuvrés en l’absence de vent, nous avons rencontré Thierry, un windsurfeur qui habite entre Santiago et S.C. de Bariloche. A défaut de se faire plaisir ensemble sur le plan d’eau de Dina Huapi, à 10 km de S.C. de Bariloche, nous avons parlé spots du coin et d’ailleurs et réchauffement climatique autour d’un verre, face à la mer, avec son ami German, un argentin qui débute la planche et recherche activement du matériel (pour l’instant, il navigue avec une planche à dérive !!)

 

P1120965 

 

Ce fut également l’occasion de porter la bonne parole de Surfrider Foundation avec quelques locaux. German, convaincu par la cause, a d’ailleurs proposé d’entrer dans le réseau !

 

Nous quittons Dina Huapi, heureux de ces rencontres, après 10 jours sans vent ! Pourvu que le Chili soit plus à la hauteur de nos espérances ...

 

Diaporama à ne pas rater !

 

Pour les fan de windsurf, nous avons tout de même récolter quelques infos :

A San Carlos de Bariloche, on navigue par Nord-Ouest (80% du temps). Il y a une guarderia près du terminal de bus (qu'on a jamais trouvé) qui réunit 40 membres et organise une compétition en mars chaque année.

A Dina Huapi, c'est meilleur par SO-O. Mais par Est, un effet thermique rend les conditions de navigation idéales entre 12h et 14h (vent plus régulier) et par Nord de 14h à 16h. Ils ont attendu le vent jusque mi-février pour finalement naviguer dans 40 noeuds !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sandra 19/02/2013 13:22


Hola trotamundos, es maravilloso tener noticias e imagenes tan agradables de ustedes. Veo que el viaje es fantastico y que el aprendizaje cotidiano es estupendo. Me alegra verlos tan morenitos y
sonrientes y mas aun darme cuenta que el viaje llena todas sus espectativas. Bravo por este blog tan agradable y les deseo buena ruta para el resto del camino.


Un beso y un abrazo grande de nuestra parte


Los fruchard de St Germain en Laye

Jacques 18/02/2013 21:14


Le butin est un peu maigre à en juger par le contenu du sac de déchets et les voiles du surf vont moisir .


Heureusement que vous allez avoir des distractions avec la venue des FruFru que vous embrasserez bien de notre part .


Et bon vent chilien !


   Jacques et Agnès


 et Magali qui vient d'arriver avec ses enfants en provenance de Varsovie pour une semaine lyonnaise