Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 21:38

J’aime le pouce levé des Brésiliens souriants au bord de la route ou le sourcil froncé, intrigué autant que nous le sommes, tant nos situations peuvent être aux antipodes.

 

Le-Bresil-en-camping-car 2955

 

J’aime les dos d’âne sur la route qui contraignent les voitures et camions à sérieusement ralentir, pour garantir la sécurité des piétons qui traversent même des autoroutes pour rejoindre leur maison.

Je n’aime pas quand Jean-Christophe se laisse aller à admirer le paysage et se prend le dos d’âne de face, sans freiner. La première secousse est à peu près maîtrisée mais quand les roues arrière sursautent, tout jongle comme si un clown maladroit était passé par là. Les enfants, eux, adorent car ça fait un peu montagne russe !

 

Le-Bresil-en-camping-car 3076

 

J’aime les pistes quand elles nous mènent dans des endroits paradisiaques que l’on découvre au dernier moment, au détour d’un virage, après de longues minutes de stress à se demander si on ne va pas s’ensabler.

Je n’aime pas quand on est sur de la tôle ondulée et que tout saute. Alors Jean-Christophe accélère pour que les vibrations s’allongent au point qu’on a l’impression de s’envoler. Cela fait rire les enfants.

 

Piste Ibiraquera 

J’aime être au camping quand le frigo ne fonctionne plus et que Jean-Christophe en fait une fixette, parce qu’il tombe sur des Allemands qui sont dans le même cas et partagent leur expérience. Un petit coup de torchon dans l’échangeur encrassé et tout rentre dans l’ordre (bon, ensuite, c’est la prise 220V qui a disjoncté à la suite d’une surtension...). J’aime surtout, quand il fait chaud, la piscine fraîche à disposition.

Je n’aime pas chercher un camping pendant des heures et manquer de me faire croquer par des chiens alors que je suis envoyée en éclaireur en haut d’une montée pendant que Jean-Christophe patine en bas avec son 4 tonnes pas franchement 4x4.

 

Le-Bresil-en-camping-car 0170

 

J’aime découvrir un nouvel endroit car ils sont tous beaux ici, du moins, ceux que nous avons eu la chance de voir. Beaux paysages, belles routes, belles rencontres aussi et surtout !

Je n’aime pas dire « au revoir » parce qu’on s’est senti bien, qu’on a pris des habitudes, et qu’il faut tout « recommencer ». Jean-Christophe n’aime pas non plus quand il faut tout remballer parce que « c’est lui qui fait tout » : ranger la soute, ranger les voiles, vider les toilettes, faire le plein d’eau ...

 

Le-Bresil-en-camping-car 3236

 

J’aime les spots de windsurf parce qu’on y retrouve des windsurfers brésiliens qu’on a croisé 2 mois avant et 3.000 km plus haut, fan de planche et généreux en conseils. Et parce qu’on a tous la banane après une super session.

Je n’aime pas quand Jean-Christophe disparaît du plan d’eau alors qu’il est facile et fréquenté. Il a finalement réapparu, à la crête des vagues, un peu essoufflé après 50 minutes de nage forcée en raison d’une casse de pied de mât.

 

Le-Bresil-en-camping-car 2143

 

 

J’aime la nuit, le bruit des vagues seul, alors que nous bivouaquons sur une plage de surfeurs magnifique.

Je n’aime pas quand Timothée met trop de temps à s’endormir ou qu’Edouard demande 1-2-3-4 fois de l’eau... L’intimité en prend un coup ! Je n’aime pas non plus quand Jean-Christophe manque de m’en coller une parce qu’il a entendu le ttttsssssssssiiiiitt d’un moustique carnivore.

 

 

Le-Bresil-en-camping-car 1471

 

J’aime Rio de Janeiro parce que c’est une ville où on se sent bien en camping-car, on s’y sent bien tout court.

 

P1120653 

J’aime les chineles, idéales pour la plage, le sable, le soleil, la pluie... J’aime en particulier quand Adrien dévale la pente avec le sourire aux lèvres, alors que 3 mois plus tôt, dans les rues ensablées de Jéricoacoara, on aurait dit un poulain qui venait de naître, incapable de faire deux pas sans les perdre !

 

Le-Bresil-en-camping-car 4808

 

J’aime le maracuja et pas seulement : l’ananas aussi, la mangue, la banane, l’avocat, et la gastronomie brésilienne riche et savoureuse. Nos préférences vont à la moqueca de Salvador et au barreado d’Antonina, mais nous avons du laisser passer de nombreux autres plats ! J’aime quand Jean-Christophe me demande de faire un gâteau à l’orange et se lèche les babines quand il sort du four (nous sommes bien équipés !).

Je n’aime pas rater mes petites crêpes à la farine de manioc alors que je pensais maîtriser la recette (après avoir mitraillé de mon appareil photo une cuisinière sur le marché d’Olinda), en particulier quand il est 20h et que j’ai des fauves affamés à nourrir.

 

P1120367 

J’aime jouer au Dobble avec mon fils de trois ans, car il est très fort, et qu’en France, c’est le jour où il aurait du rentrer à l’école, de 8h à 16h minimum. Ou au Bang en famille quand il pleut des trombes d’eau.

J’aime aussi faire des tunnels sur la plage et voir la surprise des brésiliens qui n’ont jamais mis les pieds en Bretagne et découvrent comment les petits français s’amusent quand il fait trop mauvais pour buller sur une serviette ou que l’eau est trop froide pour se baigner.

J’aime moins quand il faut jouer la maîtresse avec mon fils de 8 ans, sauf quand je l’écoute réciter une poésie, c’est un artiste !

 

Le-Bresil-en-camping-car 1961 

J’aime Internet parce que je donne des nouvelles, je prends des nouvelles et je rencontre du monde à l’occasion de ma quête d’un accès wifi gratuit. J’aime moins quand skype bafouille parce que la connexion est médiocre ou que mes enfants jouent les parasites devant la caméra.

 

 

Le-Bresil-en-camping-car 9418

 

J’aime parler portugais parce qu’on me comprend et que je comprends. J’aime moins mes lacunes qui m’empêchent de parler de développement durable et d’aborder les gens sur la plage. Mais je compte sur mes « brésiliennes parisiennes » pour me mettre à niveau après mon retour !

Je n’aime pas que mes proches me manquent ou que Timothée demande à rentrer pour voir ses copains.

 

P1120758

 

J’aime lire les livres érudits ou non que j’ai emporté et entendre Jean-Christophe raconter aux enfants le Seigneur des anneaux. Les enfants aiment leur catalogue Lego (l’unique, le préféré, l’inusable) et tous les livres qui leur tombent sous la main, avec ou sans images.

 

Le-Bresil-en-camping-car 1950

 

J’aime la musique brésilienne : écoutez ça !

 

J’aime les Brésiliens, accueillants – je l’ai déjà tant dit -, souriants, bavards, amusants, sympathiques, généreux, ouverts, conviviaux, et les résidents étrangers aussi, car ils sont tout aussi ouverts et disponibles.

 

P1120854 

J’aime le Brésil en camping-car et je reviendrai : trop de spots de windsurf inexplorés !

 

 

PS : du nouveau dans mes sessions windsurf aussi pour ceux que ça intéressent !    

Partager cet article

Repost0

commentaires

Philippe Duval 05/12/2012 16:42


On vous envie car nous sommes entrés dans la période morose, grise et froide qui n'encourage pas à sortir et  à établir des contacts avec une population dont le tempérament est assez loin de
celui des Brésiliens. Je m'évade en suivant régulièrement le Vendée Globe et le "Dekeyser Globe" qui me fait rêver, pendant que Françoise ressort ses pinceaux. Bises, en attendant avrc impatience
votre prochain récit de voyage. Philippe.


 


 

Monique Fruchard 04/12/2012 21:32


Salut les voyageurs !


Bravo à Charlotte qui se met à parler portugais ; cette immersion va vous permettre de faire des progrès rapides. Vos photos sont magnifiques ! On vous envie la chaleur, l'océan, le soleil alors
que ici, en ce moment, c'est pas bien folichon comme vous pouvez l'imaginer..


Chez nous ça va bien à part le souci de la santé de Pierre, mais son traitement consiste seulement en une chimio sous forme de comprimés et il n'a presque pas d'effets secondaires sauf qu'il ne
grandit plus. Il a 15 ans et mesure 1,69, ce n'est pas si mal. Son moral est plutôt bon. 


Le livre d'Emmanuel sur les emprunts toxiques et toutes les sortes d'emprunts que peuvent contracter les collectivités territoriales,  vient de paraître. espérons que ça évitera quelques
bêtises aux élus.


Grosses bises à tous de


Claude et Monique

de Lavigerie M.France 02/12/2012 19:39


bonjour à vous 5 , les aventuriers d ' Amérique latine ! c ' est toujours amusant d ' avoir tes commentaires , Charlotte , ce que tu aimes et ce que tu aimes moins . . . je pense que vous
découvrez d ' une manière appronfondie tout un continent surtout ses habitants   bravo !   Quant à nous , c ' est plus modeste , nous sommes rentrés hier soir du Laos mais
bien intéressant aussi : le pays est beau mais terriblement pauvre surtout dans les montagnes du nord où nous avons fait 5 jours de treck et où nous dormions chez l ' habitant , terre battue dans
la salle commune , un robinet au milieu du village pour la toilette et en plus grosse chaleur ( 36° à 38° ) et invasion de sangsues en remontant les rivières ! tout cela donne un voyage réussi !


Plein de bises à vous tous . . .


Marie-France et Jacques

Jacques 27/11/2012 20:49


Que d'émotions en tous genres , ma pauvre Charlotte !


 En ce moment, je vois à la TV sur la 2 un jeune surfeur de 20 ans -déjà très connu , sauf de moi ,affronter des vagues de près de 20 (?) mètres .


Heureusement que Christophe ne sort que par temps calme pour casser son pied de mât ...


A quand tes surfeurs en direct sur Skype ?


je vous embrasse tous


    Jacques

Catherine 26/11/2012 22:27


J'aime tes/vos posts qui nous permettent de voyager avec vous. 


Que de paysages, rencontres, souvenirs...


Profitez bien,


Au plaisir de vous lire


Bises,


Catherine